vendredi 23 octobre 2015

Iron Maiden en vrai

Il y a 7 ans déjà, je suis parti quelques jours avec des amis dans les Asturies.
Sur la route, nous nous étions arrêté juste après Santander, à Santiana del Mar, un petit village médiéval, pour faire une pause sandwich. 
En se baladant au détour d'une rue, nous nous étions retrouvé nez à nez avec une armure de chevalier, avec juste à côté un écriteau écrit Museo de la tortura. Un bâtiment médiéval abritant le Musée de la torture... Evidemment, nous y sommes entrés...
Un truc de dingue. J'ai encore les images en tête de tous ces instruments de torture qui ont été fabriqués lors de l'Inquisition... Ceux qui m'ont le plus marqué sont, le berceau de Judas, la scie, le head crusher, et la vierge de fer de Nuremberg. La vierge de fer. Ah la la, 30 ans après, je comprenais enfin ce que voulait dire Iron Maiden, le fameux nom du groupe de heavy métal britannique des années 80 ! La vierge de fer, une atrocité mécanique pour broyer les hérétiques dans un sarcophage avec des pointes acérées tournées vers l'intérieur... La souffrance infligée devait être terrible. Face à un tel instrument, on devait vite abdiquer et jurer devant les bourreaux que la terre était plate...
La vierge de pain de mie. Constituée de tranches de pain de mie et de boudoirs tournés vers l'intérieur, l'instrument de torture inventé en 1687, fut abandonné l'année suivante dû à son manque d'efficacité...
 Ci-dessous, la vraie Vierge de fer :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire