lundi 18 juillet 2016

La borne d'arcade Digduguesclin

J'avais en projet juste avant de sortir "La Queste de Digduguesclin" en janvier 2012, de faire une borne d'arcade pour présenter le film. En fait, ça aurait été plutôt une borne de visionnage. Je ne l'ai pas construite faute de motivation, il faut dire que j'étais assez naze après un an de travail intensif, en même temps ça aurait été peut-être un peu gadget...

Le principe aurait été de mettre 1€ pour regarder le film, un mélange entre les bornes d'arcades des années 80 (jeux où il fallait mettre 2, 5 ou 10 fr pour jouer), et les premières machines automatiques pour regarder des films des années 80 aussi (1880). Les kinétoscopes et autres kinétographes sont ces machines qui ont fait tant de tort aux spectacles d'Emile Reynaud qui a fini par jeter ses celluloïds originaux dans la Seine, puis lui-même de désespoir...

Du coup j'avais quand même fait le dessin de la vitre, ainsi que le dessin du dessus du meuble (la partie rétro éclairée). 

Mon copain et collègue Arnaud avait commencé à modéliser la borne avec le puissant logiciel libre de 3D, Blender.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire